Ataxie : causes, symptômes, diagnostic et traitement

Clémence Bertrand
2021-07-23T09:24:24+00:00
santé
Clémence Bertrand23 juillet 202152 VuesDernière mise à jour :Il y a 2 mois
Ataxie : causes, symptômes, diagnostic et traitement

Ataxie : causes, symptômes et traitement

L’ataxie est un trouble moteur, un trouble de la coordination des mouvements. La maladie se caractérise par une légère diminution de la force des membres, des problèmes d’équilibre lors de la marche ou de la station debout. Les mouvements du patient atteint du syndrome ataxique deviennent maladroits, imprécis, leur enchaînement et leur continuité sont bouleversés.

Ataxie : causes, symptômes, diagnostic et traitement

Causes de l’ataxie.

Ce trouble peut résulter de :

  • Malformation congénitale du cerveau / crâne ;
  • Une maladie infectieuse du cerveau (encéphalite) ;
  • Paralysie cérébrale ;
  • Épilepsie chez les enfants ;
  • Néoplasmes malins ;
  • Abcès.

Le syndrome se développe à la suite de dommages à :

  • Tronc cérébral postérieur,
  • Nœuds périphériques,
  • Nerfs postérieurs, tubercule optique,
  • Lobe pariétal du cerveau.

Symptômes de l’ataxie.

Ataxie : causes, symptômes, diagnostic et traitement

Chaque type de ce trouble a ses propres symptômes.

  • Le patient est instable, plie trop les jambes en marchant, fait des pas bruyants.
  • Il a la sensation de marcher sur du coton/moquette moelleuse.
  • Pour compenser le trouble de la motricité, il essaie de regarder ses pieds.
  • Lorsque les yeux sont fermés, les symptômes deviennent plus prononcés.
  • Avec de graves dommages aux colonnes postérieures, le mouvement devient impossible.

L’ataxie cérébelleuse est décrite par les symptômes suivants :

  • En marchant, le patient tombe vers l’hémisphère cérébelleux atteint.
  • Titube en marchant, met ses jambes très larges.
  • Les mouvements sont maladroits, amples.
  • La parole devient lente, étendue, l’écriture devient inégale.

L’ataxie vestibulaire se caractérise par :

  • Vertiges, qui s’intensifient même avec de légers tours de tête,
  • Vomissements, nausées.

Vous avez un petit bébé ? Ou vous êtes enceinte ? Ce jeu-concours va absolument vous plaire !

Vite ! Icipourgagner.fr vous propose de participer au jeu-concours organisé par la célèbre marque Pampers, afin de tenter votre chance de gagner 1 année de couches de la marque.

Participer 


L’ataxie frontale se manifeste par :

  • Marche instable (surtout dans les virages),
  • Altération de l’odorat,
  • Changements dans la psyché,
  • Manque de réflexe de préhension.

Symptômes des ataxies héréditaires

L’ataxie de Pierre-Marie se manifeste de manière similaire au cérébelleux. Il commence généralement à l’âge de trente-cinq ans. Puis les premiers troubles de la marche apparaissent. Ensuite, il y a des problèmes avec les expressions faciales, la parole, les mouvements des mains.

Les réflexes tendineux sont augmentés. La force des muscles des jambes diminue. Des contractions musculaires involontaires se produisent périodiquement. La vision se détériore, l’intelligence diminue, des troubles dépressifs surviennent.

L’ataxie familiale de Friedreich se manifeste par une dégénérescence croissante des troncs postérieurs et latéraux des systèmes rachidiens, des lésions des faisceaux de Gaulle, des piliers de Clark et du tractus spino-cérébelleux postérieur. Le patient a une démarche maladroite et instable. Il marche à grands pas, s’écarte du centre vers les côtés, met les jambes larges.

Au fil du temps, les changements affectent les expressions faciales, la parole. Les réflexes périosté et tendineux sont réduits ou disparaissent complètement. L’audition se détériore. L’évolution sévère de la maladie provoque des lésions cardiaques, des modifications du squelette (luxations fréquentes des articulations, courbure des jambes, etc.).

L’ataxie télangiectasie se développe à un âge précoce. Progresse rapidement – à l’âge de dix ans, l’enfant ne peut plus marcher. Il s’accompagne de lésions des nerfs crâniens, d’un retard mental.

Diagnostic de l’ataxie.

Les méthodes suivantes sont utilisées pour diagnostiquer ce trouble :

  • IRM du cerveau (détecte l’atrophie du tronc cérébral et de la moelle épinière, parties supérieures du ver) ;
  • Électroencéphalographie du cerveau (diagnostic de la réduction du rythme alpha, de l’activité diffuse thêta et delta) ;
  • Diagnostics ADN (utilisés pour déterminer les types héréditaires d’ataxie).
  • Angiographie par résonance magnétique (permet d’évaluer l’intégrité et la perméabilité de la cavité crânienne, pour identifier les tumeurs cérébrales).

Traitement de l’ataxie.

Ataxie : causes, symptômes, diagnostic et traitement

L’auto- traitement de ce trouble, quels que soient son type et la gravité des symptômes, est impossible. La consultation d’un neurologue est obligatoire.

En règle générale, le traitement vise à éliminer la maladie en cause, par exemple à :

  • Ablation de la tumeur,
  • Élimination de l’hémorragie,
  • Retrait d’un abcès,

De plus, il comprend :

  • La nomination d’agents fortifiants – vitamines du groupe B, cérébrolysine, médicaments anticholinestérase, ATP.

Avec l’ataxie télangiectasie, des médicaments sont prescrits pour corriger l’immunodéficience et un cycle d’administration d’immunoglobulines est effectué. Le traitement de l’ataxie de Friedreich implique l’utilisation de médicaments qui soutiennent la fonction mitochondriale (vitamine E, riboflavine, acide succinique, coenzyme Q10).

Lien Court

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les annonces, pour fournir des fonctionnalités de médias sociaux et d’analyser notre trafic ...Lire plus

j'accepte