Attentats de Paris : cérémonie du 5ème anniversaire

Clémence Bertrand
Actualités
Clémence Bertrand13 novembre 202017 VuesDernière mise à jour :Il y a 2 semaines
Attentats de Paris : cérémonie du 5ème anniversaire

Le vendredi 13 novembre marque le cinquième anniversaire des attentats qui ont secoué Paris, qui ont laissé un grand choc dans toute la France, ainsi que les autres pays européens. Aujourd’hui, une cérémonie spéciale sera organisée pour honorer les 130 victimes du massacre qui ont été tuées dans les attentas les plus sanglants de l’histoire de la France depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, alors que des jihadistes ont attaqué plusieurs sites de la ville de lumières, Paris et de ses banlieues, dont les environ du Stade de France et du théâtre du Bataclan.

Attentats de Paris : cérémonie du 5ème anniversaire

La France célèbre vendredi 13 novembre le cinquième anniversaire des attentats de Paris, au cours desquels plus de 130 personnes ont été tuées.

Les attentats de Paris au 13 novembre 2015, sont considérés comme les plus meurtries dans l’histoire du pays.

Les attentats ont eu lieu lorsque des terroristes ont lancé des attaques devant le Stade de France dans les environs de Paris et sur les balcons des restaurants de la capitale française et dans la salle de spectacle du Bataclan, provoquant un véritable massacre.

11 Novembre : La cérémonie de l’Armistice sans public

Ces attentats ont été les attentas les plus meurtriers commis sur le territoire français, et les premiers à être perpétrés par des kamikazes.

D’ailleurs, nous revenons sur les détails de cette attaque qui a provoqué un grand choc en France et dans le monde entier.

  • L’assaut du stade de France :

Attentats de Paris : cérémonie du 5ème anniversaire

Trois Kamikazes se sont fait exploser aux entrées du Stade de France dans la banlieue de Saint-Denis, lors du match amical entre la France et l’Allemagne. Un chauffeur du bus portugais âgé de 63ans, résidant de long temps en France, a été tué.

Le président français, François Hollande a été discrètement expulsé du Stade afin de ne pas déclencher la panique parmi 80.000 spectateurs. Et pour éviter de sortir et d’entrer jusqu’à la fin de la rencontre.

  • Une attaque sanglante sur les balcons des restaurants :

Attentats de Paris : cérémonie du 5ème anniversaire

Simultanément, trois hommes dans un siège noir ont tiré sur les balcons des restaurants français des 10e et 11e arrondissement de l’est de Paris. En une demi-heure, 39 personnes ont été décédées.

Finalement, l’un des assaillants s’est fait exploser dans le café « Comptoir Voltaire », faisant plusieurs blessés.

  • L’assaut du théâtre du Bataclan :

Attentats de Paris : cérémonie du 5ème anniversaire

À deux kilomètres de ses attaques, le groupe de rock « Eagles of Death Metal » organisait une fête avec 500 personnes excitées à la salle de spectacle du Bataclan.

Le groupe jouait la chanson « Kiss the devil » quand un troisième groupe est entré à la salle et a commencé à tirer, tuant 90 personnes.

Les survivants ont tenté de trouver des endroits où se cacher, tandis que d’autres faisaient semblant de mourir parmi les corps des victimes et d’autres ont réussi à fuir.

Juste avant 22 heures, un policier est entré à la salle de spectacle et a tué un assaillant. Sa ceinture explosive a été explosée pendant que les deux autres assaillants étaient retenus en otage à l’étage supérieure.

Les deux assaillants ont été tués lorsque leurs ceintures explosives sont explosées lorsque les forces spéciales ont pris d’assaut les lieux.

  • Enquête et procès :

L’organisation « Etat islamique » a revendiqué la responsabilité des attentats, tandis que les enquêteurs suivaient les terroristes en fuite et leurs complices.

Le Belge Abdelhamid Abaaoud, connu parmi les jihadistes francophones en Syrie, soupçonné d’avoir coordonné les attentats et l’un des assaillants sur le balcon du restaurant.

Il a été tué le 18 novembre, lorsque la police a pris d’assaut son appartement à Saint-Denis, ainsi qu’un partenaire qui s’est fait exploser et un proche qui leur a assuré cette cachette.

Le seul assaillant survivant, le franco-belge Salah Abdel Salam, a été arrêté quatre mois plus tard à Bruxelles.

Au début de l’année 2021, il est jugé à Paris avec 19 autres suspects qui ont fourni une assistance logistique et autre, par contumace. Il est probable que cinq d’entre eux aient été tués en Irak et en Syrie.

Lien Court

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les annonces, pour fournir des fonctionnalités de médias sociaux et d’analyser notre trafic ...Lire plus

j'accepte