Danemark, Allemagne: déconfinement sans 2ème vague

admin
2021-02-05T16:50:08+00:00
Actualités
admin10 mai 2020264 VuesDernière mise à jour :Il y a 6 mois
Danemark, Allemagne: déconfinement sans 2ème vague

Danemark, Autriche, Allemagne: déconfinement sans deuxième vague

Dans les pays européens qui ont commencé le déconfinement avant la France, la deuxième vague n’a pas eu lieu. Le nombre de nouveaux cas diminue même.

Le Premier ministre Edouard Philippe a annoncé jeudi après-midi que la France entamerait la déconfinement le 11 mai. Cependant, l’hypothèse de la deuxième vague de l’épidémie reste préoccupante. Cependant, les données du reste de l’Europe sont rassurantes dans les pays qui ont entamé la déconfinement. Voici ce que l’on sait.

  • En Allemagne, le déconfinement est un succès

Tout va bien jusqu’à présent. L’Allemagne, moins touchée par la pandémie que la France, a commencé le déconfinement le 20 avril, permettant aux magasins à moins de 800 mètres carrés de rouvrir. Les lycées ont rouvert le 4 mai. Les coiffeurs aussi. Et le facteur d’infectiosité (R0) reste sous contrôle pour l’instant. De plus, il est actuellement de 0,65 contre 0,8 au début du déconfinement. En d’autres termes, 100 patients n’infectent que 65 personnes, contre 80 le 19 avril. Pour rappeler, l’épidémie est considérée comme arrêtée lorsque R0 est inférieur à 1.

Le nombre de nouveaux cas quotidiens est également tombé en dessous de 1 000, alors qu’il y en avait plus de 2 000 le 19 avril. Face à ces bons résultats, l’Allemagne a décidé d’accélérer le déconfinement et de permettre la reprise du championnat d’Allemagne de football mi-mai, ainsi que la réouverture des restaurants et hôtels. En Allemagne, plus de 7 000 personnes sont mortes du Covid-19 sur une population de 83 millions d’habitants.

Il n’y a pas non plus de congestion dans les transports en commun, et là où c’est obligatoire, par exemple à Berlin, le port du masque est respecté, à 80% le premier jour, lorsque la mesure a été utilisée dans la capitale de l’Allemagne.

  • En Autriche, l’assouplissement des restrictions se poursuit

En Autriche, la déconfinement a commencé le 14 avril. Les petites entreprises ont rouvert. Puis sont venus les autres magasins le samedi 2 mai. De nombreux employés sont rentrés dans leur entreprise, même si le travail à distance est toujours encouragé et que l’utilisation des transports en commun a considérablement augmenté. Le nombre de nouveaux cas quotidiens diminue rapidement. L’Autriche est passée de 185 nouveaux cas le 14 avril à 41 aujourd’hui.

Le gouvernement a donc décidé le 5 mai de continuer à assouplir les restrictions. Les cafés et restaurants seront rouverts le 15 mai. Après la rentrée le lundi 4 mai des élèves de terminale, la plupart des autres cours reprendront le 18 mai. 609 personnes sont mortes à cause de Covid-19 dans ce pays où vivent 8,8 millions de personnes.

  • Au Danemark, le nombre de nouveaux cas quotidiens diminue

Le Danemark a été l’un des premiers pays européens déconfiné avec l’Autriche. À partir du 15 avril, le gouvernement a autorisé la réouverture des crèches, des écoles maternelles et des écoles primaires, puis la réouverture de quelques petits commerces, comme les coiffeurs. Mais ce début du déconfinement n’a pas éliminé l’épidémie. Le nombre de nouveaux cas quotidiens est passé de 170 à 117 entre le 15 avril et le 6 mai. Selon un rapport de l’Office de contrôle des maladies infectieuses (SSI) publié mercredi, le taux de reproduction de la maladie ou le taux d’infection est passé de 0,6 à 0,9. Cependant, il reste en dessous de la barre désastreuse 1. “Un taux de reproduction inférieur à 1 signifie que la chute de la pandémie diminue”, explique SSI.

Le gouvernement prévoit donc de rouvrir les collèges et lycées. Les lieux de culte, les centres commerciaux, les bibliothèques, les zoos, les bars et les cafés peuvent également être autorisés à fonctionner. La pandémie a résulté un nombre de 506 personnes décédées dans un pays de 5,8 millions de personnes.

Lien Court

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les annonces, pour fournir des fonctionnalités de médias sociaux et d’analyser notre trafic ...Lire plus

j'accepte