Publicité

Décès de George Floyd: manifestations aux Etats-Unis

admin
2020-12-23T11:37:16+00:00
Actualités
admin2 juin 2020435 VuesDernière mise à jour :Il y a 6 mois
Décès de George Floyd: manifestations aux Etats-Unis

Le décès de George Floyd : des centaines de manifestations aux Etats-Unis

Bien que Derek Chauvin le policier qui a causé la mort de l’homme noir américain George Floyd a été arrêté, des centaines de manifestants se sont rassemblés pour le sixième jour successivement dans nombreuses villes américaines, devant la Maison Blanche et la ville d’origine de la victime.

Selon certains rapports, l’hôte de la Maison Blanche Donald Trump aurait été emmené dans un refuge d’urgence à la Maison Blanche, craignant d’être menacé par les manifestants. Alors que Trump a passé environ une heure dans le refuge d’urgence, l’inquiétude des responsables concernant les manifestations a été augmentée.

Décès de George Floyd: manifestations aux Etats-Unis

La police a tiré des gaz lacrymogènes sur les manifestants devant la Maison Blanche, qui ont mis le feu et lancé des pierres sur des policiers anti-émeutes.

Le 45e Président américain a ensuite publié certains tweets contre ses opposants politiques, blâmant les groupes de gauche et les groupes chaotiques pour la violence dans les Etats-Unis, mais certains républicains ont exprimé leur inquiétude que la politique polémique de Trump puisse être l’une des raisons de la violence dans le pays.

À Minneapolis, où Floyd a été tué, un chauffeur de camion a été arrêté après qu’il a conduit son véhicule trop rapidement vers un rassemblement de manifestants occupant une route principale. En outre, le couvre-feu a été imposé dans environ quarante villes dans une tentative de mettre fin à la violence qu’a connu le pays ces derniers jours, mais de nombreux manifestants ont ignoré la décision relative au couvre-feu, entraînant des affrontements et des tensions. Dans ce cadre, des affrontements violents ont eu lieu dans dizaines de villes, telles que Chicago, New York, Chicago, Atlanta, Philadelphie et Los Angeles.

Deux chaînes de télévisions à Philadelphie ont diffusé, dimanche, une vidéo qui montre deux jeunes hommes qui cassent un certain nombre de voitures de police et piller au moins un magasin, à ce propos Trump a déclaré dans un tweet, “Loi et ordre à Philadelphie. Maintenant ! Ils pillent des magasins. Appelez notre grande garde nationale.”

Le décès de George Floyd : des centaines de manifestations aux Etats-Unis
Publicité
  • Meurtre prémédité !

L’avocat de la famille de George Floyd a accusé le policier Derk Chauvin d’un meurtre Prémédité : le policier fait face à une accusation de meurtre au troisième degré, mais l’avocat Benjamin Crump a déclaré à CBS que c’était une affaire de meurtre de premier degré. “Nous croyons qu’il est délibéré et déterminé…Pendant neuf minutes, son genou a été appuyé sur le cou d’un homme qu’il a plaidé qu’il ne pouvait plus respirer.” a-t-il ajouté.

Le meurtre de Floyd a suscité la colère des américains à propos du traitement des citoyens noirs par la police. Cela vient après accidents similaires qui ont été témoins d’un grand intérêt, ce qui a conduit à l’apparition du mouvement de “Black Life est important”.

Dans un enregistrement vidéo, Chauvin a été vu appuyant son genou sur le cou de Floyd pendant plusieurs minutes lundi 25 mai dernier, et l’homme afro-américain a dit plusieurs fois qu’il “ne peut pas respirer”. “le Policier a gardé son genou sur le cou de (Floyd) pendant trois minutes après avoir perdu connaissance. Nous ne comprenons pas pourquoi ce n’est pas un meurtre de premier degré, Nous ne comprenons pas comment tous ces policiers n’ont pas été détenus.” a poursuit l’avocat de la famille de Floyd.

Lors de son interview avec CBS, Benjamin Crump a indiqué également qu’ils ont l’enregistrement vocal de la caméra de la police et ils ont entendu un policier dire, “il n’a pas de pouls, peut-être que nous devrions le mettre de son côté” mais Chauvin a dit “Non, nous le garderons dans cette position”.

Pour beaucoup, le meurtre de Floyd témoigne de la frustration face au manque de justice sociale et économique.

  • Des mesures sans précédent :

Minneapolis et Saint Paul ont vu des jours de pillage et de combustion, c’est la raison pour laquelle le gouverneur de Minnesota Timothy James Walz a déclaré samedi qu’il déploierait la garde nationale de l’Etat entièrement pour la première fois depuis la Seconde Guerre Mondiale. Il a indiqué également que le racisme dans son Etat a créé les circonstances qui ont conduit à la mort de Floyd.

Le président américain a condamné les actes des “pilleurs et de ceux qui cherchent le chaos”, les accusant de profaner la mémoire de Floyd. Il a dit que ce dont le pays a besoin, c’est de “guérir les blessures, pas la haine, la justice et pas le chaos”.

Lien Court

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les annonces, pour fournir des fonctionnalités de médias sociaux et d’analyser notre trafic ...Lire plus

j'accepte