Wizzz.fr

Déconfinement : Le point sur ce qui change ce lundi 11 mai

-

Déconfinement : Le point sur ce qui change ce lundi 11 mai

Le Chef de la République Française, Emmanuel Macron a annoncé la date prévue pour la prise des mesures de déconfinement sanitaire Lors de son intervention en mi-avril. Le 11 mai, est la date tant attendu par la population Française, après avoir confinée depuis près de deux mois, pour freiner la propagation de la pandémie mortelle du nouveau Covid-19 sur le territoire Français. En revanche, le déconfinement sera partiel, en respectant les règles imposées par le gouvernement de la République et les gestes barrières.

Le gouvernement de la République a décidé de rouvrir les établissements scolaires élémentaires et maternelles en France à partir du 12 mai, Jean-Michel Blanquer, ministre d’Education souhaite que tous les écoliers en France pourraient être présents dans leurs établissements scolaires d’ici fin de mai, en revanche, les entreprises rouvrirent depuis ce lundi 11 mai, les Français peuvent reprendre le travail, dans les locaux des entreprises.

Une attestation d’employeur est obligatoire afin d’emprunter les transports publics (métros, réseaux ferrés) de la région parisienne pendant les heures de pointages, alors que les contrôles seront réalisés entre 6h30 et 9h30 et entre 16h et 19h, les agents ne peuvent pas verbaliser les passagers qu’à partir de ce mercredi 13 mai.

Tous les commerces puissent rouvrir, mais en respectant le cahier de charges élaboré par le gouvernement, ainsi que limitant le nombre de clients présentes à la fois, selon les annonces du Premier ministre, Edouard Philippe.

Concernant les cafés, restaurants, bars, et endroits de spectacles, ne peuvent pas rouvrir jusqu’à prochain ordre.

Avec la prise des mesures de déconfinement sanitaire, le gouvernement Français autorise les rassemblements à dix personnes, au maximum. Concernant les sanctions si ce nombre est dépassé, Christophe Castaner, ministre de l’intérieur a déclaré que les autorités Françaises ne vont pas envoyer un gendarme dans chaque maison, le gouvernement compte sur la responsabilité des Français.

Le gouvernement Français appelle aux Français de respecter les gestes barrières et les consignes sanitaire recommandées dans cette période de déconfinement plus que jamais, afin d’éviter le risque d’une nouvelle vague de contaminations par la pandémie mortelle du nouveau Coronavirus qui a provoqué jusqu’à présent un nombre de décès qui dépasse les 26.000 cas sur le territoire Français depuis le début de l’épidémie en premier mars. Alors que les Français doivent laver les mains systématiquement, réduire l’activité physique, respecter la distance de sécurité, stériliser les lieux…

Le port de masques de protection sera obligatoire dans les transports en commun, alors que la RATP installera des caméras à la station Châtelet-Les Halles, afin de surveiller le respect de la règle de port de masques. Concernant l’accessibilité aux masques, Christophe Castaner a indiquer que l’Etat Français va mettre 10 millions de masques à dispositions des compagnies de transport afin de les distribuer à leurs usagers, il va offrir 4,4 millions de masques pour la région parisienne.

À partir de ce lundi, l’Etat Français rend possible sortir du foyer sans avoir une attestation de déplacement, mais cela va être possible pour un rayon de 100 kilomètres. En revanche, les déplacements plus loin de 100 kilomètres doivent être justifiables.

Concernant l’accès à certaines gares, il sera régularisé par les autorités chargées à cette mission et bien évidement les transports collectifs entre départements resteront limités jusqu’à nouvel ordre.

Anne Hidalgo, maire de Paris, se prépare à saisir une circulation alternative, si la circulation à partir de ce lundi 11 mai, est trop intense, selon ces annonces ce dimanche 10 mai.

Le nombre de malades graves par l’épidémie mondiale du nouveau Covid-19, qui sont hospitalisés en service de réanimation, est de 2.812 cas graves, alors que l’absence d’antivirus de Covid-19 ou de traitement efficace incite à la surveillance.

Le Chef du gouvernement Français, Edouard Philippe a déclaré qu’il va faire le point à nouveau sur les étapes du déconfinement, le 2 juin afin de changer certaines règles.

Exit mobile version