Publicité

Déconfinement – personnes infectées: étapes à suivre !

admin
2021-02-15T17:49:19+00:00
Actualités
admin9 mai 2020197 VuesDernière mise à jour :Il y a 3 mois
Déconfinement – personnes infectées: étapes à suivre !

Déconfinement: les étapes à suivre pour les personnes infectées

La déconfinement débutera officiellement en France le lundi 11 mai, a confirmé Edouard Philippe ce jeudi. Pour éviter le risque d’une nouvelle vague de contamination par les coronavirus, le gouvernement lancera une campagne de tests massive. Les personnes malades ou en contact avec une personne contaminée doivent s’isoler chez elles. Olivier Véran s’est souvenu des instructions à suivre pour protéger les personnes qui l’entouraient.

Déconfinement - personnes infectées: étapes à suivre !
  • Déconfinement – Première étape : les symptômes

Si vous présentez des symptômes évoquant une infection à Covid-19 (toux, fièvre, gène respiratoire, perte de goût ou d’odeur), vous devez agir, ne pas attendre qu’il passe », a insisté jeudi, le ministre de la Santé Olivier Véran lors de la présentation du plan de déconfinement.

Vous êtes ensuite invité à contacter immédiatement un médecin ou, si nécessaire, un médecin de garde ou le 15, pour vous orienter vers un autre médecin.

  • Déconfinement – Deuxième étape : les tests

Si le médecin le juge approprié, “il vous prescrira un test de dépistage, vous orientant vers un hôpital, un laboratoire de la ville, un drive ou à domicile via une équipe mobile”, a ajouté le ministre. Un test qui sera couvert à 100% par la sécurité sociale.

  • Déconfinement – Troisième étape : l’isolement

La règle générale sera l’isolement à domicile, même si, selon votre situation, votre médecin peut vous suggérer un isolement à l’extérieur de votre domicile, par exemple dans un hôtel, avec le soutien de cellules de soutien territoriales.

Si l’isolation est réalisée à domicile, il faudra alors y rester en attendant le résultat du test. Et si le test est positif, continuez-le jusqu’à deux jours après la disparition des symptômes, soit en moyenne huit à dix jours.

Si vous ne vivez pas seul, il est recommandé de rester dans une pièce spécifique, d’éviter tout contact avec les autres passagers, de ventiler régulièrement, de vous laver fréquemment les mains, d’éviter de toucher des objets qui peuvent être touchés par d’autres pour désinfecter les surfaces régulièrement touchées telles que les poignées de porte ou les téléphones portables.

Par exemple, si vous êtes en présence d’un conjoint, votre médecin vous recommandera de porter le masque en tout temps. Les visites seront également déconseillées, à l’exception par exemple de l’aide à domicile.

Déconfinement - personnes infectées: étapes à suivre !
  • Déconfinement – Quatrième étape : les cas contacts

Après avoir identifié le patient, l’assurance maladie le contactera pour une enquête et dressera une liste des personnes susceptibles d’avoir été contaminées: famille, amis, spécialistes qui sont en contact étroit avec lui jusqu’à deux jours avant le début des signes de maladie.

Ils recevront alors un appel téléphonique pour les informer qu’il s’agit de “questions de contact”. Cependant, le nom du patient qui a pris contact ne lui sera communiqué qu’avec un consentement explicite.

“Si le risque est prouvé que, par exemple, vous mangez ensemble sans respecter les règles de distance, vous serez invité à rester chez vous en isolement, comme dans le cas d’un malade” et à mesurer la température deux fois par jour, a noté le ministre.

“Si vous pouvez travailler à distance, ça va, si vous ne pouvez pas, nous vous enverrons une pause du travail.”

Sept jours après le dernier contact suspect avec le patient identifié, vous devrez subir un examen. Parce que “sept jours est le bon moment pour éliminer le virus avant qu’il ne soit trop tôt pour le trouver”, a expliqué Olivier Véran.

Même si le test est négatif, l’isolement devrait toujours durer en moyenne sept jours supplémentaires, sauf dans certains cas où votre médecin peut vous proposer une réduction.

Parallèlement aux quatre étapes, les autorités mettront en place un processus de recherche des “cas de contact” susceptibles d’avoir été contaminés par le patient.

Lien Court

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les annonces, pour fournir des fonctionnalités de médias sociaux et d’analyser notre trafic ...Lire plus

j'accepte