Donald Trump prolonge le bannissement de Huawei

admin
2020-05-15T17:40:05+00:00
technologie
admin15 mai 20209 VuesDernière mise à jour :Il y a 6 mois
Donald Trump prolonge le bannissement de Huawei

Donald Trump prolonge le bannissement de Huawei

Depuis un an, Donald Trump a interdit Huawei et d’autres compagnies chinoises de commercer avec la majorité des compagnies américaines. L’hôte de La Maison Blanche a annoncé la grande surprise ! Il prolonge la mesure de bannissement de ces entreprises jusqu’à mai 2021, au minimum.

  • ⦁ Donald Trump s’attaque aux entreprises chinoises :

Depuis mi-mai 2019, les entreprises chinoises Huawei, ZTE et d’autres n’avaient pas l’autorisation de faire des affaires avec des entreprises américaines. Le 45e président des Etats-Unis, Donald Trump a établi une liste noire des entreprises étrangères qui menacent la sécurité nationale. Il a pris cette mesure en raison du développement des entreprises chinoises de fabrication des équipements de télécommunications qui sont désormais parmi les géants de ce domaine dans le monde.

Le Président américain a déclaré en mi-mai 2019, qu’il a déclaré une urgence nationale, d’après la loi sur les pouvoirs économiques d’urgence, pour s’attaquer au risque de sécurité nationale présenté par les entreprises de Tech étrangères, qui utilisent certaines technologies et services de l’information et des communications américaines, sans restriction.

En mai 2020, l’administration Trump estime que les géants chinois présentent toujours un risque de sécurité nationale, même après une année de la prise de décision. La CTIA – une association professionnelle représentant l’industrie des communications sans fil aux Etats-Unis – déclare que cette mesure profite à la population américaine parce qu’elle surmonte le risque d’avoir des appareils non sécurisés. En outre, à l’approche du renouvellement de la liste noire des entreprises étrangères, Donald Trump déclare qu’il prolonge les mesures d’urgence nationale, pour Huawei, ZTE et d’autres sociétés chinoises jusqu’au mois de mai 2021, au moins.

  • ⦁ Quelles conséquences pour Huawei ?

Les mesures imposées par le gouvernement américains, ont freiné la progression rapide du géant chinois, Huawei. Le fabricant chinois a trouvé des difficultés de séduire les utilisateurs européens, puisqu’il ne pourrait pas utiliser les services de Google, géant américain. Mais il a poursuivi son chemin en utilisant Huawei Mobile Services et son store d’applications, App Gallery.

Huawei a dévoilé dernièrement ces derniers smartphones, le P40 Pro et le Mate 30 Pro. Bien que ces nouveaux modèles du constructeur chinois, sont techniquement agréable, les services Huawei ne sont pas encore à la hauteur. Le fabricant chinois tente à évoluer son système le plus vite possible afin de remplacer ceux de géant de la Tech américain, mais il n’est pas prêt à recommander ces créations au grand public en ce moment.

Le géant chinois pourrait lancer ses ordinateurs sur le marché. Ce dernier peut toujours utiliser le logiciel Windows pour ces ordinateurs portables, portant il est développé par la société américaine, Microsoft. Alors que Huawei a dernièrement lancé deux ordinateurs portables très agréables, en Europe : Le Mate Book X Pro et le Mate Book D14.

  • ⦁ Se passer des services des entreprises chinoises :

Le géant chinois, était au départ le premier candidat dans la diffusion de la 5G au vieux continent, alors qu’aujourd’hui certains pays Européens veulent se passer des services du constructeur chinois.

SFR et Bouygues sont les seuls opérateurs en France, qui veulent compter sur les équipements de Huawei, le moment où Orange et Free accordent leur confiance à Nokia et Ericsson. Les équipements du géant chinois, sont utilisées pour le réseau 4G.

L’agence nationale de la sécurité des systèmes d’information (Anssi), mène la vérification des dossiers de 5G des opérateurs qui utilisent des équipements du fabricant chinois, SFR et Bouygues Télécom, chose qui a provoqué le retard des enchères sur la 5G, avant la crise causée par la pandémie mortelle du nouveau COVID-19. La Chine a déclaré que l’exclusion du géant chinois, Huawei ne resterait répercussions.

La Chambre de Commerce américaine n’a pas encore approuvé la prolongation de l’interdiction du président américain, Donald Trump, a expliqué Huawei France.

Lien Court

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les annonces, pour fournir des fonctionnalités de médias sociaux et d’analyser notre trafic ...Lire plus

j'accepte