L’ambassade de Chine accuse les occidentaux !

0
345 vues
L'ambassade de Chine accuse les occidentaux !

L’ambassade de Chine accuse les occidentaux !

Le ministre des affaires étrangères en France, Jean-Yves Le Drian a convoqué l’ambassadeur Chine à Paris, Lu Shaye pour lui exprimer son mécontentement à cause des textes publiés par l’ambassade Chinois sur son site officiel dont elle a accusé les puissances occidentales d’avoir discrédité injustement la chine, berceau de l’épidémie mortelle du Covid-19, l’ambassade a accusé également le personnel soignant dans les établissements médico-sociaux, les Ehpad d’avoir abandonné de poste.

Jean-Yves Le Drian, ministre des affaires étrangères en France a déclaré la convocation de Lu Shaye, ambassadeur de la République populaire de Chine en France, mardi 14 avril, pour faire le point sur certains propos publiés par l’ambassade qui critiquent la gestion des puissances occidentaux face à la crise sanitaire provoqué par la pandémie mortelle de nouveau Covid-19 et aux mesures prises par les gouvernements des pays pour freiner la propagation de cette nouvelle épidémie du Coronavirus, qui a été apparue pour la première fois à Wuhan centre de la Chine.

Jean-Yves Le Drian, Chef de la diplomatie Française a indiqué mardi 15 avril, soir dans une déclaration qu’il a exprimé son désaccord avec certains propos publiés par l’ambassade chinoise à l’ambassadeur chinois à Paris lorsqu’il a été convoqué mardi matin au ministère de l’Europe et des Affaires étrangères.

Le ministre a ajouté que certaines attitudes publiques prises récemment par les représentants de l’ambassade de la République populaire de Chine en France ne correspondaient pas à la qualité de la relation entre les deux Républiques, France et Chine. En critiquant la compagne menée par l’ambassade Chinoise afin de vanter la réussite de la Chine à dépasser la crise sanitaire due à l’épidémie du Coronavirus et critiquer les mesures prises par les pays occidentaux face à cette pandémie.

Communiqué du ministre des Affaires étrangères en France, le 14 avril 2020, concernant la convocation de l’ambassadeur de la Chine en France :

 

  • Dénigrement de la Chine par les pays occidentaux ?

Le dimanche 12 avril, l’ambassade de la République populaire de Chine, annonce quelques prises de positions publiques dans un long texte. Le texte contient certaines accusations envers les occidentaux :

Les pays sont accusés du dénigrement de la Chine après avoir qualifié la nouvelle épidémie du Coronavirus de “grippe” quand elle a été commencée ;

Le personnel soignant des établissements médico-sociaux, les Ehpad est accusé de l’abondement de poste, le gouvernement français trouve que l’ambassade accuse le personnel français sans avoir des épreuves.

Les américains sont aussi critiqués pour le limogeage d’un commandant de leurs porte-avions puisque ce dernier a demandé de débarquer les membres d’équipes contaminés par l’épidémie du Coronavirus.

L’ambassade Chinois a accusé aussi les autorités de Taïwan, qui sont soutenues par plus de quatre-vingt parlementaires français dans une déclaration, d’avoir insulté le Dr. Tedros Adhanom Ghebreyesus, directeur général de l’Organisation Mondiale de la Santé “OMS”, quand ils ont utilisé le mot “nègre” pour s’en prendre de lui.

  • Aperçu sur le texte publié par l’ambassade de la République populaire de Chine :

L'ambassade de Chine accuse les occidentaux !

  • L’accusation de la Chine de faire pousser ses pions géopolitiques sous le couvert de générosité :

Le ministre français des Affaires étrangères a souligné dans son communiqué que nous avons déjà mentionné dans notre article, que le Coronavirus est une pandémie qui touche tous les continents sans exception. Pour lutter contre la propagation de cette pandémie mortelle du Covid-19, ce n’est pas le moment des conflits, et la République Française préconise toujours la solidarité, l’unité, et la coopération internationale.

La Chine, pays original de la nouvelle épidémie du Coronavirus, a réussi à freiner la propagation de l’épidémie sur son tiretoire depuis son apparition en décembre 2019, alors de sa part le gouvernement chinois à aider ces dernières semaines les pays les plus touchés par l’épidémie de les offrir les moyens de protection tels que des gants, des combinaisons de protection et des masques de protection. Ce qui a dérangé quelques responsables européens qui accusent la Chine de pousser ses pions géopolitiques sous couvert de générosité, et tenter de réécrire le scénario de l’épidémie sur son tiretoire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici