Le manque de sommeil endommage le cerveau

Clémence Bertrand
santé
Clémence Bertrand28 octobre 202015 VuesDernière mise à jour :Il y a 1 mois
Le manque de sommeil endommage le cerveau

Nous savons que dormir suffisamment la nuit améliore la santé, car le sommeil donne au corps le temps de se reposer et de rassembler de l’énergie. Il est également nécessaire de soutenir la capacité du cerveau à apprendre et à se souvenir.

Le manque de sommeil endommage le cerveau :

Pendant le sommeil, lorsque votre corps est au repos, votre cerveau est occupé à traiter les informations obtenues pendant la journée et à former des souvenirs, mais si vous ne dormez pas suffisamment, votre capacité à apprendre et à sauvegarder de nouvelles informations peut être nuisible.

le manque de sommeil 1 scaled - Wizzz

1. Mauvaise mémoire :

Les personnes qui souffrent d’un manque constant de sommeil sont plus susceptibles de développer une hypertension artérielle, un diabète et un rétrécissement des vaisseaux sanguins, ce qui peut à son tour réduire le flux sanguin dans le cerveau.

Et comme les cellules cérébrales ont besoin de grandes quantités d’oxygène et de sucre, ce qui rend difficile la circulation du sang vers elles affecte leur capacité à fonctionner correctement et leur susceptibilité aux troubles de la mémoire.

2. Risque accru de développer une démence :

Le manque de sommeil peut également affecter le cerveau d’une autre manière, car une étude a indiqué la présence de dépôts de protéines appelés bêta-amyloïdes dans le cerveau de souris privées de sommeil dans une plus grande proportion par rapport aux souris autorisées à dormir normalement.

Chez l’homme, les dépôts de bêta-amyloïdes dans le cerveau sont associés à une diminution de la mémoire et de la capacité de réflexion, et augmentent également le risque de développer une démence.

le manque de sommeil 3 scaled - Wizzz

3. Concentration réduite et nervosité accrue :

En plus de cela, le manque de sommeil peut entraîner des difficultés à se concentrer et à apprendre de nouvelles choses, et il peut également affecter négativement l’état psychologique et émotionnel d’une personne, car elle peut se sentir impatiente et exposée à des sautes d’humeur accrues, et elle peut également réduire l’efficacité des processus de prise de décision et d’innovation.

4. Hallucinations et maladie mentale :

Si le manque de sommeil persiste assez longtemps, la personne peut commencer à avoir des hallucinations, c’est-à-dire à voir des choses ou à entendre des voix qui n’existent pas vraiment.

Cela peut également conduire à la manie chez les personnes souffrant de trouble bipolaire de l’humeur, tout comme d’autres risques psychologiques comprennent le comportement impulsif, l’anxiété et la dépression, la paranoïa et des pensées suicidaires.

5. Diminuer la perception :

Des études ont également montré que le manque de sommeil entraîne un affaiblissement de l’activité des cellules cérébrales, car la communication nerveuse entre elles devient faible, de sorte que leur réponse aux stimuli est plus lente que d’habitude.

Cela ouvre la voie à des lacunes cognitives dans la façon dont une personne perçoit et interagit avec le monde qui l’entoure, provoque des pertes de mémoire et affecte l’efficacité des neurones à convertir les informations régulières et les stimuli visuels en perception consciente. 

L’apnée du sommeil et l’Alzheimer 

 

6. Augmentation des risques d’accidents :

Le manque de sommeil peut augmenter le risque d’accidents, en raison de la distraction de l’attention due au retard de transmission des signaux nerveux et à l’incapacité des neurones à répondre efficacement à la perception rapide de ce qui est vu et à prendre la réaction appropriée.

Conseils pour éviter le manque de sommeil :

le manque de sommeil 2 - Wizzz

Après avoir connu les dommages les plus importants du manque de sommeil sur le cerveau, voici quelques conseils qui peuvent vous aider à dormir suffisamment :

  • Dormez et réveillez-vous tous les jours à la même heure.
  • Faire de l’exercice régulièrement, sans faire d’exercice au moins trois heures avant le coucher.
  • Évitez la caféine, l’alcool et la nicotine avant de dormir.
  • Prenez le temps de vous détendre avant d’aller au lit. Vous pouvez prendre un bain chaud, lire un livre et boire du thé décaféiné, en plus d’éviter les activités qui causent du stress.
  • Mangez deux ou trois heures avant de dormir.
  • Créez un environnement de sommeil calme et confortable en rendant la pièce sombre, fraîche et confortable.
  • Utilisez la chambre uniquement pour dormir et ne regardez pas la télévision ou n’utilisez pas l’ordinateur au lit.
Lien Court

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les annonces, pour fournir des fonctionnalités de médias sociaux et d’analyser notre trafic ...Lire plus

j'accepte