Les collèges rouvrent leurs portes dans les zones vertes

admin18 mai 2020366 VuesDernière mise à jour :Il y a 11 mois
admin
Actualités
Les collèges rouvrent leurs portes dans les zones vertes de l'épidémie

Les collèges rouvrent leurs portes dans les zones vertes de l’épidémie

Malgré les réserves sur les conditions de réouverture des écoles (collèges), le gouvernement continue de défendre cette reprise pour rétablir le contact avec environ 500 000 élèves qui ont abandonné l’école pendant le confinement.

  • 185 000 étudiants sont retournés aux collèges ce lundi

Les collèges rouvrent leurs portes dans les zones vertes

Le déconfinement au collège divise la France en deux parties: lundi, rien n’a changé pour les lycéens de quatre régions de la zone rouge (Ile-de-France, Hauts-de-France, Bourgogne-Franche-Comté et Grand-Est), qu’ils ont dû attendre la fin du mois pour savoir s’ils retourneraient en classe. Pour les compagnons de la zone verte, la rentrée scolaire se déroule par étapes avec 185 000 élèves prioritaires uniquement le lundi. Ils devront suivre des règles sanitaires draconiennes, notamment le port obligatoire d’un masque dans les salles de classe, pour éviter le retour de l’épidémie.

Malgré les objections, le gouvernement continue de défendre ce redémarrage pour rétablir le contact avec environ 500 000 élèves qui ont abandonné pendant le confinement. « Nous devons habituer le public à l’école », a résumé lundi à RTL le ministre de l’Education nationale, Jean-Michel Blanquer. « Il est absolument important que nos enfants ne soient pas des victimes latérales des conditions sanitaires. »

Des réapparitions ont parfois repris. À Soyaux et à La Couronne en banlieue d’Angoulême, des écoles ont été fermées à nouveau après des cas de Covid-19 entre deux membres de l’équipe. Même décision pour une école niçoise après un résultat de test positif d’un élève. Au total, environ 70 cas ont été détectés dans 40 000 écoles qui ont été rouvertes, a déclaré Blanquer, qui considère les fermetures comme une application « stricte » du protocole de santé. « Presque chaque fois que ce sont des cas qui se produisent en dehors de l’école », a-t-il ajouté.

  • Plus de 25 « clusters » identifiés au cours de la semaine

Souvent critiqué pour sa gestion de la crise, le gouvernement veut rassurer et prétend pouvoir «isoler» de nouvelles sources de contamination, comme celles trouvées dans les abattoirs de Fleury-les-Aubrais (Loiret), où 34 cas de Covid-19 ont été identifiés et près de Saint -Brieuc (Côtes-d’Armor), où 69 cas ont été confirmés.

« Depuis lundi [11 mai], nous avons identifié 25 clusters sur notre territoire. Le système mis en place pour tester, isoler et casser les chaînes de contaminations qui fonctionne « , a assuré le ministre de la Santé Olivier Véran dans le Journal du dimanche, ajoutant que la France pratiquait » plus de 50 000 tests « par jour à la fin de la semaine dernière.

  • En attente d’une évaluation préliminaire du déconfinement


Les autorités surveillent désormais frénétiquement l’impact du déconfinement sur la santé, ce qui a permis de goûter au plaisir de marcher dans les bois ou les plages le week-end, mais pourrait relancer l’épidémie.

Les collèges rouvrent leurs portes dans les zones vertes de l'épidémie

Selon des statistiques publiées dimanche soir, la tendance à l’amélioration dans les hôpitaux s’est confirmée, malgré le grand nombre de victimes de Covid-19 dans les maisons de repos. Près d’une semaine après la levée du confinement, la France a enregistré 483 décès, dont 429 dans des maisons de repos et autres structures médicales et sociales du samedi au dimanche. Cependant, les chercheurs conviennent qu’il n’est pas possible d’établir un bilan du déconfinement pendant au moins deux semaines.

Le gouvernement ne pourra pas attendre aussi longtemps les dossiers municipaux et se prononcera après l’avis du conseil scientifique, qui doit arriver entre lundi soir et mardi. L’hypothèse électorale fin juin apparaît au gouvernement, pour lequel le temps est court: si le second tour n’était pas organisé en juin, les élections devraient être entièrement réorganisées.

Derniers articles

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les annonces, pour fournir des fonctionnalités de médias sociaux et d’analyser notre trafic ...Lire plus

j'accepte