Économie: Les pistes du gouvernement pour la lancer

admin
2021-01-20T17:39:08+00:00
Actualités
admin18 mai 2020163 VuesDernière mise à jour :Il y a 1 mois
Économie: Les pistes du gouvernement pour la lancer

Les pistes du gouvernement pour lancer l’économie en France

Depuis son apparition à Wuhan centre de la Chine à la fin de l’année 2019, la pandémie mortelle du nouveau Covid-19 a provoqué une crise massive dans le monde entier, alors que le gouvernement de la république française a décidé de relancer l’économie française, en trouvant un équilibre entre sa reprise à court terme et sa transformation.

Face aux conséquences de la propagation de la pandémie du nouveau Covid-19, certains estiment le gouvernement Français ne pourra pas récupérer l’économie telle qu’elle était auparavant, avec une occasion inespérée de réaliser un équilibre entre développement et environnement ou de pousser la production en France.

Le Premier ministre Français, Edouard Philippe a déclaré que le chômage et la pauvreté qui menace une partie des Français remettent en débat le sujet de l’organisation du temps de travail et les choix financiers de la période quinquennale.

  •  Augmentation d’impôts pour les plus riches ?

france

Le Chef de la République Française, Emmanuel Macron avait baissé les impôts pour les Français les plus riches au début de sa période quinquennale, espérant qu’ils vont financer l’économie du Pays.

Mais la crise provoquée par la pandémie mortelle du virus de Corona et les dépenses engagées par l’Etat Français remettent en débat le ISF, rétablissement de l’impôt sur la fortune, qui a été remplacé par le IFI, l’impôt sur la fortune immobilière en 2018. Le Rassemblement national et la gauche ont réclamé impôt comme un impôt de guerre.

Lors de son passage dans Les Echos dont il a évoqué plus largement la taxation du capital, Raymond Soubie, l’ancien conseiller de Nicolas Sarkozy, a également jugé que le pouvoir politique ne pourra pas s’échapper d’une façon ou d’une autre.

Pour Geoffroy Roux de Bézieux, le président du Mouvement des entreprises de France (MEDEF), cela serait cependant un horrible signal.

Alors que le gouvernement de la république français a affirmé qu’il ne voulait pas augmenter les impôts, même avec cette crise qui menace le pays.

  • Les Français doit travailler plus ?

Dans le cadre de la relance de la machine économique en France, le gouvernement doit élaborer un plan précis pour relancer la production après la levée du confinement sanitaire qui a duré deux mois, et surtout avec les entreprises les plus touchées par cette épidémie, ainsi que redonner du travail aux Français qui ont été mis en chômage à cause de la crise.

Le patron de la Confédération française démocratique du travail (CFDT), Laurent Berger a déclaré qu’au sein des organisations syndicales, on défend le concept du partage du temps de travail et réfléchit de travailler d’une manière plus mieux.

Geoffroy Roux de Bézieux a estimé que dans certains secteurs, la demande est probablement soutenue, mais les contraintes sanitaires provoquent la baisse de la productivité, chose qui permet de s’interroger du sujet de travailler plus.

Il avait déjà mentionné une baisse de jours de congés ou bien de jours fériés afin de faciliter le développement supplémentaire, en travaillant encore un peu.

Le ministre de Travail Muriel Pénicaud a rappelé qu’au sein des entreprises, des accords de performance collectifs peuvent être conclus par des syndicats et directions, afin de discuter du temps de travail ainsi que la rémunération des employés en cas de difficultés.

  • Plan d’une relance verte :

Les plans de relance de l’économie sont une occasion pour réaliser une économie SANS CARBONE, selon les défenseurs de l’environnement.

De sa part, Bruno Le Maire, ministre de l’Economie en France insiste sur l’importance de renforcer les efforts pour que la France deviendra la première économie décarbonée du monde, pour se faire il faut investir dans les véhicules électriques, la rénovation des bâtiments, etc. Alors que le plan de relance que présentera le ministre de l’Economie et les aides spécifiques aux filières aéronautique et automobile pourraient réaliser les ambitions du gouvernement, en imposant des indemnisations environnementales aux entreprises industrielles. Le moment où certaines entreprises réclament le report de ces nouvelles règles environnementales pendant cette crise provoquée par l’épidémie mondiale du Covid-19.

  •  Transmission de la localisation des usines :

Le ministre de l’Economie, Bruno Le Maire a également demandé aux producteurs automobiles de transmettre la localisation de certaines usines. En revanche l’application de cette mesure semble difficile en cette période, le moment où la compétitivité va rester importante pour les entreprises industrielles les plus touchées par la crise causée par la pandémie mortelle du nouveau Covid-19.

Le dirigeant du MEDEF a publié sur sa page officielle Twitter que l’application de la relocalisation des usines ne pourra pas démarrer sans une réflexion sur la compétitivité et le coûts de production des industries.

Lien Court

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les annonces, pour fournir des fonctionnalités de médias sociaux et d’analyser notre trafic ...Lire plus

j'accepte