Manifestations contre la violence policière aux USA

admin
2020-12-15T16:45:14+00:00
Actualités
admin9 juin 202089 VuesDernière mise à jour :Il y a 1 mois
Manifestations contre la violence policière aux USA

Manifestations contre la violence policière aux Etats-Unis et d’autres pays dans le monde

Des dizaines de milliers d’Américains ont manifesté ce samedi 06 juin à Washington, la capitale, devant La Maison Blanche et d’autres monuments de la ville, dans plusieurs manifestations organisées à la fin de la deuxième semaine du mouvement de protestation dues au meurtre prémédité de l’homme afro-américain, George Floyd, causé par la police, à Minneapolis, outre les cas d’inégalité et de racisme que connaissent les Etats-Unis jusqu’à ce jour.

Samedi 06 juin, des manifestations se sont rassemblés à la Maison-Blanche et sur d’autres sites de Washington pour participer à des manifestations de masse organisées à la fin de la deuxième semaine du mouvement de protestation contre la violence raciale de la police, après le décès de George Floyd, l’homme afro-américain, lors de son interpellation par la police, à Minneapolis.

La police de Washington a imposé un vaste cordon de sécurité autour de La Maison Blanche, qui est maintenant sous une barrière supplémentaire des grilles, en cas de manifestations auxquelles participent des dizaines de milliers de personnes.

Une plus grande manifestation a eu lieu du mémorial de Lincoln, alors que le nombre de manifestants se déplaçait vers le monument de Martin Luther King, le leader de la lutte pour les droits civiques aux Etats-Unis.

Des manifestations similaires ont été organisées dans différentes régions des Etats-Unis, y compris New York, Miami, et Minneapolis, où l’homme désarmé, Floyd, 46 ans, est mort lors de son arrestation le 25 mai, après que l’élément policier Derek Chauvin lui a serré le cou pendant environ 9 minutes. C’est le dernier incident où des éléments blancs sont accusés d’avoir causé la mort d’un homme afro-américain désarmé.

⦁ Cérémonie d’honneur de Floyd :

Manifestations contre la violence policière aux USA

La cérémonie a également eu lieu samedi dans l’Etat de Caroline du nord, où Floyd a été né, suite à une première cérémonie à Minneapolis le jeudi. Des centaines attendaient l’arrivée du cercueil de Floyd.

Dans les environs de La Maison Blanche, les manifestants se sont rassemblés devant les obstacles de la police, certains d’entre eux ayant porté des photos de Floyd et d’autres afro-américains morts de violences policières.

L’affaire de Floyd a déclenché une vague de troubles civils nationaux que les Etats-Unis n’ont pas vus depuis l’assassinat de Martin Luther King Junior, en 1968, par un homme blanc.

La mort de Floyd et les protestations pendant la crise sanitaire provoquée par la pandémie du nouveau COVID-19, dont les chiffres montrent des taux de mortalité des noirs plus élevés et ont révélé que ceux-ci sont plus susceptibles d’être libérés du travail que les citoyens blancs.

Le maire Muriel Browser a rebaptisé la zone à l’extérieur de La Maison Blanche “Black Lives Matter Plaza” et a dévoilé une peinture murale géante après avoir tweeter un message invitant Trump à “retirer toutes les forces armées et policières déployées exceptionnellement dans notre ville”.

⦁ Manifestations dans le monde entier !

Manifestations contre la violence policière aux USA

Malgré la crise de l’épidémie de nouveau virus de COVID-19, des dizaines de milliers de personnes ont manifesté samedi dans plusieurs régions du monde pour exprimer leur colère contre le racisme et la violence policière injustifiable à la suite de la mort de Floyd.

Du Royaume-Uni à l’Australie, en passant par la France et la Tunisie, les manifestants ont défié les appels des autorités à rester chez eux à cause de la crise sanitaire, dans un mouvement de protestation sans précédent causé par les manifestations qu’ont vu les Etats-Unis.

À Londres, une manifestation a été organisée devant le siège du parlement britannique, tandis qu’une manifestation est prévue dimanche devant l’ambassade des Etats-Unis sur la rive opposée de la Tamise. À Sydney, des manifestants autochtones ont organisé un mouvement de protestation sous le slogan “ La vie des noirs est importante”.

Lien Court

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les annonces, pour fournir des fonctionnalités de médias sociaux et d’analyser notre trafic ...Lire plus

j'accepte