Méléna : Causes, symptômes et traitement

Mélanie DUBOIS
santé
Mélanie DUBOIS13 août 202128 VuesDernière mise à jour :Il y a 1 mois
Méléna : Causes, symptômes et traitement

Méléna fait référence aux selles noires qui se produisent à la suite d’un saignement gastro-intestinal. Ce saignement provient généralement du tractus gastro-intestinal supérieur (GI), qui comprend la bouche, l’œsophage, l’estomac et le haut de l’intestin grêle. Dans certains cas, un saignement dans le côlon ascendant du gros intestin, situé dans le tractus gastro-intestinal inférieur, peut également entraîner un méléna.

Méléna ne doit pas être confondu avec l’hématochézie, qui fait référence au sang frais dans les selles qui conduit à des selles marron ou rouges. Ce sang provient généralement du tractus gastro-intestinal inférieur, le plus souvent de saignements rectaux, tels que les hémorroïdes.


Voulez-vous gagner la fabuleuse console, Xbox Series X ? Vous allez surement aimez cette offre généreuse !

Icipourgagner.fr, votre référence aux bons plans, échantillons gratuits, codes coupons et jeux-concours, vous propose de participer au super jeu-concours organisé par Axe.

Participer maintenant 


A quoi ressemble Méléna ?

Méléna apparaît sous la forme de selles noires, collantes et collantes. La couleur noire est causée par les enzymes qui décomposent et digèrent le sang lorsqu’il se déplace dans le tractus gastro-intestinal. Cette couleur est souvent accompagnée d’une odeur forte et nauséabonde.

 Qu’est-ce qui cause le méléna ?

dreamstime l 2835863 - Wizzz

Méléna résulte souvent de dommages à la paroi supérieure du tractus gastro-intestinal, de vaisseaux sanguins enflés ou de troubles de la coagulation.

La cause la plus fréquente du méléna est l’ulcère gastroduodénal, dans lequel des ulcères douloureux ou des plaies se développent dans l’estomac ou l’intestin grêle. Cela peut être causé par une infection à Heliobacter pylori (H. pylori), qui provoque une inflammation de l’estomac connue sous le nom de gastrite, entraînant une sécrétion élevée d’acide qui endommage la muqueuse et peut entraîner le développement d’ulcères. De même, l’utilisation chronique d’aspirine ou d’autres anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) peut également entraîner une gastrite et des ulcères du tractus gastro-intestinal qui en résultent.

Quels sont les symptômes associés au méléna ?

Les symptômes qui peuvent être observés avec le méléna varient en fonction de la quantité de sang perdu et de la source du saignement. Une perte de sang importante peut entraîner des symptômes de faible volume sanguin, d’anémie ou de choc, tels que faiblesse, essoufflement, peau pâle, moiteur, vertiges, confusion et tachycardie ou rythme cardiaque rapide. Les personnes présentant une perte de sang légère ne présentent souvent que des symptômes associés à la source du saignement. Si des saignements surviennent dans l’intestin grêle, les individus peuvent ressentir des douleurs abdominales. Les saignements de la bouche, de l’œsophage ou de l’estomac entraînent souvent une déglutition douloureuse, une indigestion ou des vomissements de sang (également appelés hématémèse).

Le méléna est-il un signe de saignement actif ?

vignette focus 0 - Wizzz

Si le méléna s’accompagne de symptômes de choc, cela peut être le signe d’un saignement actif. Dans de tels cas, cela est considéré comme une urgence médicale et il est important de consulter immédiatement un médecin. En revanche, les cas sans symptômes apparents de choc doivent consulter un médecin si le méléna persiste au-delà de 5 à 7 jours.

Combien de temps dure le méléna ?

Selon la quantité de sang perdu et la motilité gastro-intestinale de la personne, le méléna peut persister jusqu’à 5 jours après l’arrêt du saignement.

Comment traite-on le méléna ?

Le diagnostic ou le traitement commence par l’identification des sources de saignement afin de déterminer et de traiter la cause sous-jacente. Une évaluation des antécédents médicaux de l’individu est effectuée pour identifier les causes connexes, telles que l’utilisation chronique d’AINS. Un lavage nasogastrique (également connu sous le nom de pompage du contenu de l’estomac) peut être utilisé pour déterminer la gravité de la perte de sang et pour préparer le tractus gastro-intestinal à l’endoscopie, qui est une procédure peu invasive utilisée pour regarder à l’intérieur du corps. Une endoscopie haute sera souvent réalisée pour déterminer la source exacte du saignement.

Si nécessaire, le saignement peut être contrôlé par une combinaison de thérapies endoscopiques. La thérapie endoscopique la plus couramment pratiquée est la thérapie par injection, dans laquelle le médicament est injecté directement dans la source du saignement pour favoriser la coagulation (coagulation du sang). Il est souvent associé à d’autres thérapies endoscopiques, telles que des techniques thermiques qui appliquent des sondes thermiques pour cautériser le saignement, ou des techniques mécaniques qui appliquent une pression, à l’aide de dispositifs tels que des clips ou une ligature élastique.

Vous pouvez lire aussi:

Anorexie Mentale : Causes, Symptômes Et Traitements

Lien Court

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les annonces, pour fournir des fonctionnalités de médias sociaux et d’analyser notre trafic ...Lire plus

j'accepte