Joker JOAQUIN renverse le Joker LEDGER

0
173
Polémique de 2019 -Joker JOAQUIN renverse le Joker LEDGER

Polémique de 2019 -Joker JOAQUIN renverse le Joker LEDGER

Joker (l’ennemi juré de Batman) joué par Joaquin Phoenix a rapidement fait polémique avant même sa sortie officielle.  Il s’agit d’un film américain de 2019, de type thriller psychologique, qui a été coécrit et réalisé par Todd Phillips. Ce dernier a proposé quelque chose ouverte à tout le monde et qui pourra satisfaire les catégories les plus exigeantes, surtout par sa cinématographie. A travers ce travail, nous avons l’impression comme si Todd Philips a voulu faire plaisir au grand public, étant donné que nous avons à la fois un Joker qui est original et un autre qui reste l’ennemi de Batman.

Polémique de 2019 -Joker JOAQUIN renverse le Joker LEDGER

Personne ne peut nier son succès au box-office, le jeu d’acteur de Joaquin Phoenix est spécialement incroyable et salué. Ainsi, lors de son ouverture le 09 Octobre 2019 en salle, le fameux film a récolté plus de 90 millions de dollars de recettes. Non seulement cela, mais il a pu encore recevoir le prestigieux Lion d’Or lors de sa présentation en compétition officielle organisée à la Mostra de Venise 2019. Comme le rappelait Alfred Hitchcock à François Truffaut : « Plus le méchant est réussi, plus réussi sera le film. » La réalisation quant à elle est impeccable et inattaquable.

Certes, les 122 minutes du film sont totalement captivantes, et évidemment d’une grande qualité, cependant il peut être vu comme un film qui incite à la violence, mettant en cause l’empathie dont fait preuve Todd Phillips à l’égard de son héros. Aussi, si nous le prenons comme un simple film, nous pouvons dire qu’il est un peu étonnant d’après le manque de subtilité qu’il dégage, ainsi le nombre énorme des lectures et interprétations que les spectateurs peuvent en déduire.

Polémique de 2019 -Joker JOAQUIN renverse le Joker LEDGER

Le joker devient un calculateur et un tueur ou plutôt un opportuniste ? En effet, vers la fin nous nous voyons que des traces de sang lorsqu’il marchait après avoir tué la psychiatre dans l’asile, de sang-froid, et là c’est la grande question : est-ce acté ? Est-il maintenant en abîme ? Par contre, dans la scène sur le plateau télé de Robert De Niro, quand il faisait apparence de se suicider, il disait à nombreuses reprises.

Qu’il n’est pas politisé aussi, mais il change d’avis au dernier moment et tue le présentateur. Il apparaît donc plutôt comme un opportuniste, Aussi, lorsqu’il se fait arrêter et qu’il voit l’émeute que son meurtre a provoqué, il sourit, et pour de vrai cette fois, non pas parce qu’il est plus ou moins handicapé, donc quelque part, il ne s’y attendait pas.

En revanche, il faut avouer que le film est assez surprenant tant par l’interprétation de Phoenix que par l’ambiance et l’atmosphère glaciale. Joaquin Phoenix en mode clown maître du crime est bien un nouvel avatar du plus célèbre méchant de DC Comics, qui, comme tous les mythes, se reconfigure au diapason de son environnement sociétal, surtout que dans la mythologie, nous avons souvent ce genre de malédiction.

Joaquin Phoenix comme nous le savons est un bon acteur, mais dans ce rôle mémorable, c’était juste exceptionnel, il a été très bien mis en scène et fascinant, et grâce à son côté « Dark » avec de la psychologie, il se dirige tout droit vers l’Oscar. Nous nous permettons de dire que la grande force du film réside dans le fait de montrer cette part d’humanité chez un personnage qui est connu par tout le monde mais qui a pu, plusieurs fois, dans les adaptations cinématographiques, paraître caricatural.

Pour ce qui est de justifier ou non les meurtres d’un tel personnage, il faut dire que sa toute première fois est jugée de la légitime défense. C’est cela qui est formidable dans ce film, c’est cette complexité morale.

Polémique de 2019 -Joker JOAQUIN renverse le Joker LEDGER

Le spectateur comprend très vite que le type n’est pas net et que le film jouera sur tout ce qui est justification, rejet, voire même accusation. Le réalisateur ne prend pas les spectateurs pour des idiots, l’idée est justement d’avoir divers avis, et d’émotions aussi, de dire que « là je le comprends, il est malade, par contre là, non, il va trop loin ».

Y aura-t-il une suite, ou bien ce super-héros s’arrêtera là ? Serait-il dans une suite directe ou intégrée au prochain Batman ?

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here