Reconfinement : Trois pistes à l’étude

Mélanie DUBOIS
2020-11-30T09:26:36+00:00
Actualités
Mélanie DUBOIS27 octobre 202018 VuesDernière mise à jour :Il y a 5 jours
Reconfinement : Trois pistes à l’étude

Pour pouvoir confronter le développement accéléré de la pandémie de coronavirus en France, l’Elysée et Matignon vont encore borner les déplacements. En réponse à la montée en flèche du nombre des personnes contaminées, trois orbites de reconfinement sont à l’étude.

Le lundi 25 octobre, le programme du gouvernement a été considérablement accéléré. Face à la crise du Covid-19, certaines positions alarmistes ont émergé des médecins de première ligne, la plus importante étant celle de Jean-François Delfraissy, président du comité scientifique.

Deux commissions de défense, la première est ce mardi, la seconde est mercredi

Cependant, l’Elysée a annoncé que deux réunions du Comité de la défense nationale et de la sécurité nationale se tiendraient mardi et mercredi matin.

Trois solutions de reconfinement sont à examiner

Jean Castex recevra à 17h30 des chefs de parti, des présidents de parlement et de sénat, des présidents de groupes parlementaires et de grandes associations d’élus.

Les partenaires sociaux assureront un suivi dans deux heures et organiseront une série de réunions similaires à l’élaboration d’un plan, qui sera ensuite soumis aux organes constituants puis confirmé mercredi matin après d’éventuelles révisions. Le personnel administratif. Mais quel est son contenu ?

Trois hypothèses évoquées

Le président du comité scientifique, Jean-François Delfraissy, a prononcé lundi un discours sur deux hypothèses à RTL. Les avis du comité ont un impact majeur sur le gouvernement. Ou “Mettre en place un couvre-feu plus large en termes d’heures et de portée, comme le week-end”. Soit « reconfiner rapidement », « soit moins que mars, ce qui permet à la fois de renforcer les emplois en télétravail (12% des salariés fin septembre, ndlr), et de maintenir les activités scolaires et économiques ».

Suivant certaines sources, trois hypothèses de reconfinement sont à examiner. Selon nos actualités, le premier plan envisagé par les cadres est de reconfiner complètement la population française, mais selon des informations, cette possibilité est encore très faible.

La deuxième option consiste à effectuer un reconfinement partiel dans les zones où la pandémie a explosé.

Enfin, la troisième option que les cadres utilisent est le reconfinement locale approprié. Par conséquent, le couvre-feu peut être prolongé pendant la semaine et la population peut être confinée pendant le week-end.

Selon Reuters, deux sources de l’industrie en contact avec le gouvernement ont déclaré qu’en plus les voyages de nécessité, une heure avancée du couvre-feu et le confinement pendant le week-end seraient le premier choix.

Quelles sont les zones concernées ?

Selon ces mêmes sources, ces mesures pourraient s’appliquer à la région parisienne, Lyon et Marseille, trois régions particulièrement touchées par le virus. Le chiffre sous-estimé est prôné par Eric Caumes, expert en maladies infectieuses à La Pitié-Salpêtrière. La possibilité d’un contrôle total du pays sera inévitablement incluse dans la discussion, mais cela semble peu probable car les coûts économiques peuvent être élevés.

Une récession apparue à l’horizon

7800904785 le premier ministre jean castex les ministres de la sante et de l economie olivier veran et bruno le maire le 15 octobre 2020 en conference de presse - Wizzz

Le ministre de l’Économie, Bruno Le Maire, a déclaré lundi qu’une récession au quatrième trimestre se rapprochait, ce qui mettra encore plus en danger les entreprises très faibles. Lundi, Geoffroy Roux de Bézieux, président du Medef, a été appelé à faire remarquer à RMC : « Les entreprise ont vécu une situation très critique mais sans baisser les bras, cependant les organismes ont été très touchés. Si nous sommes complètement reconfinés, nous nous dirigerons vers l’effondrement de l’économie française, et nous ne pourrons peut-être pas récupérer ».

D’après les sources de BFMTV, les verdicts administratifs vont être annoncés aux ministres demain soir. Puis ils seront dévoilés à la population française jeudi.

100 000 cas par jour

Selon les données de l’agence de santé publique française, un nombre important de nouvelles infections est arrivé à 26 771, dont le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner, vice-ministre LREM. Pour M. Delfraissy, certains chiffres sont sans doute sous-estimés : « Nous avons environ 100 000 cas par jour ». En 24 heures, 257 personnes ont été tuées et 2 770 étaient en réanimation.

Lien Court

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les annonces, pour fournir des fonctionnalités de médias sociaux et d’analyser notre trafic ...Lire plus

j'accepte