Trump multiplie les attaques contre la chine

admin
2021-01-26T17:51:38+00:00
Actualités
admin15 mai 2020155 VuesDernière mise à jour :Il y a 1 mois
Trump multiplie les attaques contre la chine

Donald Trump multiplie les attaques et les menaces contre la chine

Le président américain Donald Trump pense à arrêter les relations avec la chine, et surtout les relations commerciales, une économie qui coûte 500 milliards de dollars selon Trump.


Donald Trump n’envisage plus parler au président chinois Xi Jinping. Le président américain accuse la chine d’avoir causé un lourd bilan du Covid-19 prés de 300 000 personnes mortes dans le monde entiers, qui aurait pu être évité si le pays à bien réagit dés l’apparition de ce virus.

Dans un communiqué de presse à Fox Business, il s’est exprimé “très déçu” du comportement de Pékin et à rejeté l’idée de dialoguer directement avec son homologue chinois pour alléger les tensions. “J’ai une très parfaite relation avec lui mais pour l’instant je ne veux plus lui parler”, a-il-annoncé.

Donald Trump qui a dernièrement rappelé de la possible création de taxes douanières punitives, apparait ambigu et menaçant. ” Il existe différente choses que nous pourrions faire. Nous pourrions arrêter toutes les relations”.

  • Pékin déclare avoir toutes les informations aux Etats-Unis et à l’OMS

Trump multiplie les attaques contre la chine

Il a dit: “Si on le faisait, que va-t-il passer?”. ” Si on interrompe toutes les relations, on va tout simplement économiser 500 milliards de dollars”, a encore déclaré le milliardaire républicain, habituel des mises en garde sans lendemain.

” Ce qui est arrivé au monde et à notre pays est très triste”, a continué Donald Trump, critiqué aux Etats-Unis par l’absence d’empathie vers les victimes. Le président américain qui tentera le 3 novembre un deuxième mandat et que l’un de ses principaux arguments de campagne est de faire de la bonne santé de l’économie a encore dit: “Ils pouvaient empêcher le virus de se propager en Chine, son berceau. Mais cela ne s’est pas passé comme ça”.

Cependant, la Chine affirme avoir transféré le plus vite possible toutes les informations à l’organisation mondiale de la santé et à d’autres pays, parmi eux les Etats-Unis.

  • Pékin continue de faire taire les scientifiques” lance Mike Pompeo

Considérées comme les deux premières puissances économiques dans le monde sont engagées dans une guerre verbale qui n’a pas une solution certaine. ” Pendant que les Etats-Unis et son assemblé se combinent pour trouver une réponse collective et claire pour sauver des vies, la Chine poursuit à faire taire les scientifiques, les journalistes et les habitants et de diffuser la désinformation”, a dévoilé jeudi Mike Pompeo, chef de la diplomatie américaine.

Mardi, des sénateurs de son camp républicain très en colère contre Pékin, ont présenté une proposition de loi qui donnerait au président le droit et le pouvoir de sanctionner la Chine si elle n’aidait pas en toute transparence à clarifier et à faire la lumière sur l’origine de la maladie.

  • Une “accusation américaine”

Washington a accusé mercredi la chine d’avoir essayé de pirater la recherche faite par les Etats-Unis sur un vaccin contre Covid-19. Le FBI a prévenu que les tentatives émises par la chine et qui ciblent le secteur de la santé et de la recherche présentent une menace très grave pour la réponse du pays au coronavirus.

Pékin a manifesté contre cette “diffamation américaine”. ” La Chine est le foyer de la recherche en matière de vaccins et de traitement contre coronavirus. Par ce fait, elle a plus de raisons que n’importe qui de se méfier du piratage et vol d’informations sur Internet”, a expliqué Zhao Lijian, porte parole du ministère des Affaires étrangères.

Donald Trump s’avère jeudi plus clair que le passé pendant qu’il est interrogé sur les preuves dont il disposait et qui montrent que le virus provenait d’un laboratoire de Wuhan, il semble même faire machine arrière.

“Nous disposons de beaucoup d’informations. (…) Mais vous savez, le pire de tout, que le virus soit venu d’un laboratoire ou des chauves-souris, c’est qu’il est venu de Chine et qu’ils pouvaient l’arrêter.”

Lien Court

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les annonces, pour fournir des fonctionnalités de médias sociaux et d’analyser notre trafic ...Lire plus

j'accepte