Vaccin contre COVID-19, Boris Johnson est satisfait

admin21 juillet 2020306 VuesDernière mise à jour :Il y a 12 mois
admin
Actualités
Vaccin contre COVID-19 – Boris Johnson satisfait des résultats

Vaccin contre COVID-19 – Boris Johnson satisfait des résultats

Le Premier ministre britannique Boris Johnson a exprimé lundi son optimisme quant à l’obtention d’un vaccin contre COVID-19  en réponse aux résultats préliminaires des essais cliniques d’un vaccin contre l’épidémie, produit par une société britannique en coopération avec l’Université d’Oxford. Johnson a déclaré que c’est « une nouvelle très positive », mais que des « tests supplémentaires » sont nécessaires, louant « un pas important sur la bonne voie ». Le gouvernement britannique a signé un accord avec le groupe « AstraZeneca » pour produire 100 millions de doses du vaccin contre COVID-19 lors de son développement.

Le Chef du gouvernement britannique Boris Johnson semblé optimiste quant à la possibilité de parvenir un vaccin contre COVID-19, suite à l’annonce des résultats préliminaires des essais cliniques sur un vaccin contre l’épidémie, produit par AstraZeneca en coopération avec l’Université d’Oxford. Johnson a déclaré qu’il s’agissait « d’une nouvelle très positives ».

Vaccin contre COVID-19, Boris Johnson est satisfait

« C’est une nouvelle très positive. Un énorme succès pour nos brillants scientifiques et chercheurs l’Université d’Oxford », a écrit Johnson sur sa page officielle Twitter.

« Il n’y a aucune garantie. Nous n’avons pas encore atteint ce stade et d’autres essais sont nécessaires, mais c’est un pas important sur la bonne voie », a-t-il ajouté.

  • « Réponse immunitaire »

Le vaccin a déclenché une « forte réponse immunitaire » dans une expérience qui a inclus plus d’un mille patients en Grande-Bretagne. Un deuxième vaccin, développé par des chercheurs de Wuhan en Chine, financé par la société chinoise « CanSino Biologics », a montré une forte réponse à la production d’anticorps et s’est avéré sûr pour la majorité des 500 patients participant à un essai séparé.

Les deux expériences sont encore au stade préliminaire, et leur efficacité devra être prouvée dans une expérience ultérieure sur un plus grand nombre de participants avant d’être largement commercialisées.

Aucun des deux essais n’a rapporté d’effets secondaires graves résultant de l’utilisation du vaccin. Les effets indésirables les plus courants après la vaccination sont la fièvre, la fatigue et la douleur au point d’injection.

  • Des résultats prometteurs après des essais sur deux vaccins 

Les auteurs de l’étude ont averti que des recherches supplémentaires étaient encore nécessaires, en particulier chez les personnes âgées qui sont plus susceptibles de mourir de l’infection par le virus. Les résultats sont « prometteurs », a déclaré Sarah Gilbert, chercheuse à l’Université d’Oxford qui a contribué à l’étude.
« Si notre vaccin est efficace, c’est une option prometteuse, car ce type de vaccin peut être facilement fabriqué à grande échelle », a-t-elle déclaré.

  • Accord pour produire 190 millions de doses du vaccin contre COVID-19 

Vaccin contre COVID-19, Boris Johnson est satisfait

Le gouvernement britannique a annoncé lundi un accord pour produire 90 millions de doses de deux vaccins contre COVID-19 en cours de développement par la coalition germano-américaine BioNTech/Pfizer et les laboratoires français « Valneva« .

Ces accords, qui portent sur 30 millions de doses pour la coalition germano-américaine et 60 millions de doses pour le groupe français (avec la possibilité d’ajouter 40 millions de doses), s’ajoutent à un accord avec le groupe britannique « AstraZeneca » sur 100 millions de doses du vaccin développés en coopération avec l’Université d’Oxford, et sont classées parmi les projets de vaccin contre COVID-19 les plus prometteurs au monde.

Le nombre de ces vaccins dépasse largement la population britannique de 66 millions, mais on ne sait toujours pas s’ils donneront des résultats positifs et dans ce dernier cas, combien de doses seront nécessaires pour vacciner la même personne.

Le gouvernement britannique a indiqué dans une déclaration qu’il a maintenant, avec ces nouveaux accords, « un accès sûr à trois vaccins contre COVID-19 encore de développement ici et dans le monde, ce qui donne au Royaume-Uni toutes les chances d’obtenir un vaccin sûr et efficace dès que possible ».

Covid 19........ - Wizzz

Au milieu des vives critiques sur la manière dont il a géré la crise qui a fait plus de 45.000 morts au Royaume-Uni, le gouvernement du Premier ministre Boris Johnson a annoncé en avril la création d’une « main-d’œuvre » pour accélérer les efforts de développement et de production d’un vaccin contre COVID-19.

« Ces nouveaux partenariats avec des sociétés pharmaceutiques de première ligne offriront à la Grande-Bretagne les meilleures chances d’obtenir un vaccin qui protège les plus vulnérables », a déclaré le ministre des Affaires étrangères, Alok Sharma.

Le gouvernement britannique a également ouvert un registre destiné aux volontaires souhaitant participer à des essais cliniques pour développer un vaccin contre COVID-19, dans l’espoir d’attirer un demi-million de participants potentiels d’ici octobre.

Le gouvernement a également conclu un accord avec AstraZeneca pour développer un traitement contenant des anticorps contre Covid-19 pour ceux qui ne peuvent pas être vaccinés, y compris ceux qui ont un cancer ou une immunodéficience.

Vous aimerez peut-être aussi lire :

Derniers articles

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les annonces, pour fournir des fonctionnalités de médias sociaux et d’analyser notre trafic ...Lire plus

j'accepte