Vaccin COVID-19, Moderna: résultats encourageants

admin
2021-01-14T17:48:06+00:00
Actualités
admin19 mai 2020314 VuesDernière mise à jour :Il y a 9 mois
Vaccin COVID-19, Moderna: résultats encourageants

Un vaccin expérimental américain donne de premiers résultats encourageants

Moderna – société biotechnologique américaine, considérée par les premières sociétés dans la course au vaccin contre le nouveau virus du COVID-19 qui a été apparu à la première fois à Wuhan au centre de la Chine. Cette dernière a annoncé ce lundi 18 mai des résultats encourageants pour son dernier vaccin expérimental chez huit personnes qui ont été testées positive par la pandémie mortelle du nouveau COVID-19, ces volontaires ont développé une réponse immunitaire sans effets indésirables.

Ce lundi 18 mai 2020, la société biotechnologique américaine, Moderna a dévoilé des résultats initiaux mais encourageants pour son vaccin expérimental contre le nouveau virus du Corona chez huit personnes contaminées par l’épidémie, avant l’application des essais à grande échelle en mois de juillet.

La société qui est désormais une des premières sociétés mondiales qui renforcent les efforts afin de trouver un vaccin au nouveau virus de COVID-19, est financée par le gouvernement américain qui a investi environ 483 millions de dollars. Moderna a annoncé des résultats positives de la première phase des essais cliniques puisque les huit personnes qui ont reçu une dose de son vaccin expérimental mRNA-1273, ont développé une réponse immunitaire similaire à celle observée chez les personnes qui ont été naturellement infectées par le virus de COVID-19.

  • Des résultats “incroyable” pour le Président Américain

Résultats encourageants: vaccin expérimental américain

L’hôte de La Maison Blanche, Donald Trump, qui veut avoir 300 millions de doses du vaccin contre la pandémie du nouveau COVID-19 d’ici janvier 2021 pour vacciner les américains, est immédiatement très satisfait, Trump a déclaré que les résultats des essais sont stupéfiants et qu’il est très heureux.

Cette phase initiale visait également à vérifier que le vaccin n’est pas toxique, et la société américaine n’a annoncé que quelques effets indésirables comme des rougeurs au niveau de l’endroit de l’injection.

La société biotechnologique américaine a commencé les essais sur des personnes le 16 mars dernier. Jusqu’à présent, seuls douze essais cliniques ont été réalisés, dont la moitié au berceau de l’épidémie, d’après la Londres School of Hygiène and Tropical Medicine.
Le gouvernement des Etats-Unis a investi en avance dans le projet de la Société américaine Moderna, par la suite dans d’autres projets, du groupe américain Johnson and Johnson et du Sanofi, le laboratoire français qui des sites aux Etats-Unis.

  • Démarrage de la deuxième phase

Le professeur à la London School of Hygiène and Tropical Medicine, Stephen Evans a déclaré que ce n’est pas une mauvaise nouvelle, en soulignant que les premiers résultats de l’essai ne concernent pas les personnes vulnérables, les plus affectées par l’épidémie de COVID-19. Alors selon M. Evans, il est vraiment difficile d’être certain des résultats en se basant sur un communiqué de presse, et que seuls les résultats des phases à venir permettront de savoir l’efficacité du vaccin.

La deuxième phase, des essais sur 600 personnes, est déjà approuvée par l’Agence américaine des médicaments et devrait démarrer d’ici juin 2020. La troisième phase, qui va être réaliser sur des milliers de volontaires, devrait commencer en mois de juillet, selon les annonces de Stephen Hoge, le président de Moderna.

Le vaccin contre le virus du nouveau COVID-19 a été développé en collaboration avec l’Institut national des maladies infectieuses, dirigé par le docteur Fauci, qui conseille le Président des Etats-Unis.

  • La nécessité des milliards de doses

Résultats encourageants: vaccin expérimental américain

Nombreux des membres du gouvernements et de laboratoires espèrent obtenir un ou plusieurs vaccins contre le virus de Corona l’année prochaine, plutôt avant la fin de l’année 2020.

En outre, le problème n’est pas seulement de développer un vaccin contre le Coronavirus, il faudra par la suite produire des milliards de doses, et organiser un plan pour les distributions internationales.

Les laboratoires puissants, tel que Moderna, ont déclaré qu’ils démarraient la production des millions de doses sans attendre les résultats des phases prochaines.

Pour ce qui concerne Moderna, dans la première phase, elle a injecté trois doses différentes pour trois groupes de 15 personnes, avec un rappel vingt-huit jours ultérieurement.

La société biotechnologique américaine a annoncé également un partenariat avec l’entreprise Suisse Lonza pour produire jusqu’à un milliard de doses par an.
L’entreprise a indiqué ce lundi que des tests appliqués sur des souris ont révélé que le vaccin freinait la propagation du virus dans leurs poumons.

Lien Court

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les annonces, pour fournir des fonctionnalités de médias sociaux et d’analyser notre trafic ...Lire plus

j'accepte