Vaccin russe : le premier vaccin anti-covid-19 !

admin
2020-12-02T16:58:42+00:00
Actualitéssanté
admin11 août 2020111 VuesDernière mise à jour :Il y a 2 mois
Vaccin russe : le premier vaccin anti-covid-19 !

Vaccin russe : le premier vaccin anti-covid-19

La production de masse est attendue prochainement, a déclaré le président de la Russie, dont l’une des deux filles aurait déjà été vaccinée.

Le premier vaccin contre le coronavirus a été développé en Russie, a déclaré mardi le président russe Vladimir Poutine lors d’une réunion gouvernementale.

Vaccin russe : le premier vaccin anti-covid-19 !

« Ce matin, c’est la première fois qu’un vaccin contre le nouveau coronavirus est signalé dans le monde pour la première fois », a déclaré Vladimir Poutine, ajoutant : « Je sais que c’est assez efficace, qu’il confère une immunité permanente ». Le président de la Russie a ajouté que le vaccin russe avait passé avec succès tous les tests nécessaires et qu’une de ses deux filles avait déjà été vaccinée.

Vladimir Poutine a déclaré qu’il espérait que la Russie passerait bientôt à la production de masse du vaccin et a annoncé que la vaccination serait volontaire. Le ministre russe de la Santé, Mikhail Murashko, a dit que le vaccin russe serait produit par le Centre Gamalei d’épidémiologie et de microbiologie, où il a été développé en coopération avec le ministère de la Défense et par la société Binnopharm. Selon les données du Registre national des médicaments du ministère de la Santé, consultées par les agences de presse russes, il doit entrer en circulation le 1er janvier 2021.

La Russie a assuré la production imminente de milliers de doses de vaccins contre le nouveau coronavirus ces dernières semaines et de « plusieurs millions » depuis le début de l’année prochaine. L’Organisation mondiale de la santé a répondu en préconisant le respect des protocoles et des réglementations lors du développement d’un vaccin contre Covid-19.

L’Association des organismes de recherche clinique, qui regroupe des sociétés pharmaceutiques et des structures de recherche russes, a soulevé mardi des objections au vaccin russe, indiquant qu’il n’a pas été suffisamment testé, rapporte le service de presse Meduza. L’organisation aurait demandé au ministère russe de la Santé de reporter l’enregistrement du vaccin en raison d’un manque de tests. Le ministère de la Santé n’a pas pris en compte l’objection – dit Meduza.

Vous aimerez peut-être aussi lire :

Pfizer et Biontech : vaccin de COVID-19 efficace.

Vaccin Pfizer : 300 millions de doses pour l’UE !

Lien Court

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les annonces, pour fournir des fonctionnalités de médias sociaux et d’analyser notre trafic ...Lire plus

j'accepte