Youtube : vendre les produits publiés sur les vidéos

admin
2020-11-24T11:53:50+00:00
technologie
admin13 octobre 202046 VuesDernière mise à jour :Il y a 1 semaine
Youtube : vendre les produits publiés sur les vidéos

Youtube compte vendre les produits publiés sur les vidéos

Youtube veut intégrer une plateforme e-commerce pour pouvoir acheter facilement les produits publiés dans les vidéos.

Le but de cette nouvelle intégration est de concurrencer les grands géants de vente de produits, Alibaba et Amazon.

  • Le géant Youtube propose une plateforme dédiée aux produits

Youtube : vendre les produits publiés sur les vidéos

Youtube teste actuellement une plateforme de commerce électronique qui s’intègre directement à la vidéo, qui permettra aux utilisateurs de commander des produits sans quitter le site.

Les vidéastes s’impliqueront, et s’ils le souhaitent, ils pourront indexer les produits décrits dans le contenu. Ensuite, YouTube pourra proposer des options d’achat, vous permettant d’effectuer des achats en quelques clics. Par exemple, une option de test vidéo de produits high-tech proposerait alors d’utiliser les informations personnelles saisies dans leur compte Google pour acheter rapidement le produit.

Google a signé un partenariat avec Shopify la célèbre plateforme d’e-commerce pour élargir sa boutique en ligne, mais on n’a pas assez d’informations sur cette dernière tel que sa date de sortie.

Si la plate-forme de commerce électronique est lancée à l’échelle mondiale, YouTube peut augmenter ses revenus rapidement et considérablement. Le géant peut donc recouvrer une part des gains dépensée par ses utilisateurs sous forme de commissions. YouTube a introduit une option pour pouvoir s’abonner et donner un soutien à ses créateurs de contenu préférés, et l’entreprise peut générer 30% de ses revenus.

Plus généralement, Google cherche depuis des mois à renforcer sa force dans le domaine du e-commerce quasi inexistant. En mai de l’année dernière, on a appris que les moteurs de recherche testaient un système de recommandation sous forme de vidéos YouTube, avec des liens qui dirigent les utilisateurs vers Google Shopping pour achever leurs achats.

Actuellement, les services des vidéos se basent presque entièrement sur la publicité en ligne. Plusieurs publicités sont diffusées dans chaque vidéo, et le service a augmenté le nombre de ces publicités, et surtout pour les vidéos qui dépassent huit minutes.

Depuis le début de la crise pandémique, le secteur publicitaire a connu une dégradation, surtout dans le secteur touristique et commercial, qui a une lourde part de l’activité publicitaire de Google. Au contraire, le commerce en ligne a explosé avec cette restriction, ce qui va inciter l’entreprise américaine à redoubler d’efforts.

  • Youtube filtre les vidéos selon le critère d’âge 

Youtube : vendre les produits publiés sur les vidéos

YouTube espère protéger davantage les utilisateurs. La plate-forme a annoncé qu’elle déploierait l’apprentissage automatique pour découvrir des vidéos nécessitant des restrictions d’âge. Objectif : filtrer les vidéos qui ne conviennent pas à la petite tranche. Comme pour le contenu extrême ou ennuyeux, ce filtrage se fera automatiquement.

Résultat : les utilisateurs doivent obligatoirement accéder à leurs comptes pour regarder des vidéos restreintes et montrer qu’ils ont plus de 18 ans. De même, lorsque vous regardez des vidéos restreintes sur des sites Web tiers, elles sont systématiquement redirigées vers YouTube. D’autre part, les propriétaires de chaînes YouTube devraient rencontrer des erreurs de balisage.

Cette mesure affectera-t-elle les revenus des Youtubeurs ? La réponse de la plate-forme est peu probable : les vidéos soumises à une limite d’âge ne respectent généralement pas les directives relatives au contenu applicables aux annonceurs.

  • Youtube sera conforme aux normes européennes

Youtube : vendre les produits publiés sur les vidéos

Cette nouvelle stratégie a été proposée après que YouTube a reçu de nombreuses critiques. En fait, des groupes de consommateurs et de parents ont critiqué la plate-forme pour l’accès facile des enfants à des vidéos inappropriées.

Bien que le géant de la vidéo ait développé YouTube Kids (un espace dédié aux enfants de moins de 13 ans), rien ne les stoppe de regarder d’autres vidéos.

Pour les internautes européens, la preuve d’âge peut impliquer la demande de cartes d’identité ou de cartes de crédit. Avec ce système, YouTube sera conforme à (AVMSD). Entre autres choses, la directive vise à renforcer la protection des consommateurs de contenu vidéo sur les services de vidéo à la demande (VOD), en particulier la protection des enfants.

Lien Court

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les annonces, pour fournir des fonctionnalités de médias sociaux et d’analyser notre trafic ...Lire plus

j'accepte